Texte à méditer :  Rien ne sert de partir à point pour aller nulle part.   Inconnu
Vous êtes ici :   Accueil » Histoire
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
L'Association
 ↑  
La Suisse
Nos partenaires
Actualités de l'Association
Rubriques

Déplier Fermer Nouvelles générales

Déplier Fermer Association des Familles Lambelet

new_049.gif (13 janvier 2014)

Documents cédés par Charles-Henri Lambelet à l'AFL

En mars 2013, Charles Henri Lambelet, habitant à Buttes(NE), a envoyé a un membre de l'Association des familles Lambelet un plein carton de parchemins anciens que lui-même avait reçus par une amie. Ces parchemins, au nombre de 11, ont appartenu à Jean Jacques Lambelet (1722-1800), originaire des Verrières et St-Sulpice, ancien d'église à St-Sulpice (NE). Ce sont des actes notariés datant de 1645 à 1800 et concernant des terres dont Jean Jacques avait hérité, des questions de partage de biens, ainsi que son testament. Lambelet s'est marié deux fois, mais est mort sans enfant. Nous ne savons pas entre quelles mains ces documents ont passé durant les plus de deux siècles écoulés avant de nous parvenir. Même si l'on peut certainement retrouver la plupart de ces actes dans les registres de notaires conservés aux archives d'Etat de Neuchâtel, leur ancienneté les rend précieux.

PDF-Adobe.gif

Liste des documents


Armoirie inédite

Nicolas L-Dugay.jpg

En 2009 a été publié l'Armorial neuchâtelois de Pierre Huguenin-Dumittan. Parmi les blasons qu'il recense, il y en a trois de la famille Lambelet, dont un totalement inédit ! Il s’agit du cachet du notaire des Verrières Nicolas Lambelet du Gay (oncle de Jonas, le Lambelet qui a émigré à Forel (Lavaux) vers 1625). Le cachet date de 1601. Il s’agit des plus anciennes armoiries Lambelet connues après celles du notaire Pierre Lambelet de 1558 (ces dernières font la couverture du livre sur les Lambelet).

On ne connait pas les émaux (couleurs) de ces "nouvelles" armoiries. Voici leur description en langage héralique : une rose tigée et feuillée mouvant d'un coeur accompagné en pointe d'un mont de trois coupeaux. On notera l'absence de lambel, pourtant fréquent dans les armoiries Lambelet.

Le blason bien connu à la gerbe d’or, initialement lié aux Lambelet bourgeois de Neuchâtel, remonte au XVIIIe siècle ‘seulement’.

(Source: Marc Lambelet - Généalogiste de l'association)


Le service étranger
 

bataille_saint_aubin_du_cormier_lesueur.gif
( cliquer pour agrandir )

On entend par l'expression "service étranger" le mercenariat des Suisses qui servaient dans les armées étrangères. Plus exactement, des régiments composés de Suisses se battaient pour des souverains étrangers.

Des Lambelet ont combattu dans ces régiments entre le 17e siècle et le 19e. Le sujet avait déjà été abordé dans le livre Les Lambelet / 600 ans d'histoire (paru en 2005), mais des recherches récentes ont permis de collecter quelques informations inédites sur des Lambelet des Verrières ayant tenté cette aventure au 17e siècle. On connaissait déjà Etienne Lambelet (en fait un recruteur, emprisonné - et évadé - en 1666 pour avoir enrôlé des hommes sans autorisation) ; et Jonas Lambelet (~1622- 1684) qui, en 1679, était pensionnaire de l'Hôtel des Invalides à Paris suite à d'anciennes blessures.

L'examen de documents judiciaires des Verrières a révélé que l'aventure militaire a été fatale à plusieurs membres de la famille :

 Les deux frères Jacques et Georges Lambelet sont morts en France ; afin que leur mère Salomé Cortaillod puisse hériter d'eux en 1665, M. Landry, lieutenant du capitaine Marguitty, rédigea une attestation de décès.

Quant à Isaac Lambelet Gras, parti vers 1666 dans la compagnie du capitaine Vimier, il devait décéder deux ans plus tard et être enterré à Béthune "avec l'honneur de soldat". 


Lambelet Bedoin - 1429

Reco-Lambelet Bedoin.jpg
( cliquer pour agrandir )

Ce document exceptionnel représente la reconnaisance (déclaration d'impôt) datant de 1429 et rédigée aux Verrières.( Source: Marc Lambelet )

Ce texte datant de 1429, est une reconnaissance, c'est à-dire une sorte de déclaration d'impôt dans laquelle l'individu énumérait les biens sur lesquels il devait un impôt en argent ou en nature (fromage, cire, avoine, etc...). C'est le plus ancien document mentionnant l'ancêtre de tous les Lambelet. Ce texte a été reproduit dans le livre 'Les Lambelet / 600 ans d'histoire', mais quelques explications sur son contenu sont utiles. Les termes ou expressions en gras sont commentés ci-après.

Lambelet Bédoin jure et recongnoit que il doit chascun an à Monseigneur : premièrement trois pesées de frommage pour une pièce de pra et champ en la Combe, atouchant devers bise Huguenin Udry et devers vent le commun publiau. Item une livre de cire sus demy mes de terre gésant delà de chiés Perrin Vuillemier, atouchant devers bise Hunguenin Audette et devers vent Henriot Pèletier. Item deux solz losennoix pour la chose Cancelin, c'est assavoir ung chesau et ung courtil, enssemble quatre verges de terre gésans à la Vy Regnault et une faulx de pra ou posa Baillet. Item recongnoit de ses bestes comme contenu est en la première article .
 

 

 


  

Document exceptionnel
docu-001.jpg
( cliquer pour agrandir )

En juillet 2004, dans le cadre de ses recherches, Marc Lambelet a trouvé et acquis de Monsieur Steudler, instituteur à la retraite aux Bayards (NE), un acte exceptionnel que ce dernier tenait de son père. Il s'agit du congé militaire accordé à Henry Lambelet, fils de Frédéric Lambelet (-Gras), après dix années passées dans un régiment suisse au service du roi de Piémont-Sardaigne (capital: Turin), Ce document est daté du 31 mars 1784. ( Source: Marc Lambelet )

 

 


 

Procès en paternité pour François Joseph Lambelet 

Le premier Lambelet fribourgeois, François Joseph, et deux de ses filles ont été impliqués dans des procès en paternité.

En 1851, François Joseph Lambelet a été désigné par Christine Mollard comme père de son fils Alphonse. A cette époque, François Joseph, peut-être veuf, faisait des séjours de plusieurs mois en Savoie pour y faire du fromage. A l'occasion d'un passage dans sa région d'origine, il a connu Christine Mollard, mais pour des raisons de contradictions dans le témoignage de celle-ci, François Joseph n'a pas été reconnu comme père de l'enfant par le tribunal.

D'ailleurs, en général, devant les dénégations des présumés pères ou à cause de la discrétion ( volontaire ou non) des mères célibataires, les enfants illégitimes étaient adjugés à leur mère dont ils recevaient, déjà à l'époque, le patronyme et la commune d'origine. C'est ce qui s'est passé pour les enfants naturels de deux filles de François Joseph Lambelet. Agathe Apolline a eu quatre enfants illégitimes, en 1852, 1853, 1856 et 1859. Sa soeur Fanchette s'est crue enceinte d'un voisin en 1852, puis a mis au monde un enfant illégitime en 1856. (Source: Marc Lambelet - Généalogiste de l'association)

 

 


  

Les Lambelet ne sont pas tous des anges

Les Lambelet n'ont pas tous été des anges. Au 17e siècle aux Verrières, certains Lambelet noceurs ou bagarreurs ont régulièrement eu affaire avec les autorités judiciaires.
Un nom récurrent dans les procès-verbaux de la justice des Verrières est celui de Jacques Lambelet dit le jeune ; souvent mêlé à des rixes, il ne se montrait pas très délicat envers son vieil oncle Jacques Lambelet dit le vieux. Ce dernier se plaignit en juillet 1655 que son neveu Jacques était entré dans sa maison et, trouvant son oncle au lit, l'avait frappé et lui avait donné un coup de poing au visage. Jacques [Collomb dit] Martin avait subi à cette occasion un sort similaire et avait en plus perdu son chapeau, taillé en pièces par le fils de Jacques Lambelet le jeune.
Pourquoi tant de haine ? On a sans doute une réponse dans le rapport qu'a fait Claude Lambelet Gras un mois plus tard : Jacques Lambelet le jeune lui avait dit : "Il faut aller dire à mon oncle pourquoi il a voulu prendre cette putain de méchante race", et joignant le geste à la parole, il avait débarqué chez son oncle et en était venu aux mains.
Et effectivement, tonton Jacques, veuf depuis 3 ans et apparemment sans enfants, venait de se remarier avec Marguerite Aubertier, et ceci à l'âge d'environ huitante ans ! Cela n'a pas eu l'heur de plaire à son irascible neveu ; craignait-il pour son héritage ? Quoi qu'il en soit, trois ans plus tard, aussi bien l'oncle que le neveu étaient décédés. (Source: Marc Lambelet - Généalogiste de l'association)

  


  

 19 avril 1869 - Anecdote d'un Lambelet Fribourgeois

Lettre du 19 avril 1869 du préfet du district de la Sarine (Fribourg) au sujet d'un fils jusqu'alors inconnu du premier Lambelet fribourgeois François Joseph.

"J'ai dû faire arrêter plusieurs fois et conduire à Frasses un vagabond très dangereux, Pierre Lambelet, sourd et muet d'habitude, mais sortant de son mutisme dans certains moments de surexitation pour vomir des torrents des plus sales injures ; quand on lui refuse la charité, il se venge en déplaçant des bornes, brisant les clôtures, etc. Ces jours derniers, il rôdait dans sa région de prédilection, Avry-sur-Matran, Corminboeuf, Autafond, Rosières, Grolley, tellement déguenilllé qu'il en était indécent."

Le préfet souhaitait que la commune d'origine de Pierre Lambelet, Frasses, surveille mieux son ressortissant et évite qu'il quitte le territoire de Frasses. Il n'en fut rien, et Pierre eut encore des ennuis plus tard. (Source: Marc Lambelet - Généalogiste de l'association) 

 


  

 Vol de Pacifique Lambelet

Pacifique Lambelet (1857-1898), ancêtre de tous les Lambelet fribourgeois, a un jour commis un vol pour lequel il a été condamné à 15 jours de prison. Sa commune de résidance, Avry-sur-Matran, intercéda en sa faveur en juillet 1885 pour atténuer les conséquences de sa peine. Citation : "Le sieur Pacifique Lambelet, récemment condamné à une peine judiciaire qu'il est appelé à exécuter à l'instant, vous prie instamment et par notre intermédiaire de la temporiser jusqu'à la saison morte. Vu la pénible situation dans laquelle il se trouve par suite d'un chômage involontaire de cet hiver proche écoulé ; vu la nombreuse famille qu'il doit entretenir par son travail [il avait 3 ou 4 enfants] ; vu la perte qu'il aurait à supporter en suspendant la besogne qu'il a à entreprendre durant cet été ; vu les bonnes dispositions qu'il vient de prendre à la suite d'une leçon de ce genre ..." bref, la commune demande la clémence des autorités. et, en effet, Pacifique n'eut que 5 jours de prison à effectuer de suite, les 10 autres jours étant reportés à la saison morte suivante. (Source: Marc Lambelet - Généalogiste de l'association)


13 février 1838 - Circonstances de la mort d'un Lambelet ; narration retrouvée aux archives d'Etat de Neuchâtel

La journée de dimanche 11 de ce mois [février 1838], surtout depuis midi, a été l'une des plus rigoureuses que l'ont ait éprouvé dans nos montagnes élevées depuis bien longtems. Le vent était violent, la neige tombait sans discontinuer avec abondance ; l'air agité la faisait élever en tourbillons. Tous les chemins, même les plus fréquentés, se trouvaient remplis et comblés dans l'instant et ne présentaient plus de traces de passage. C'était une témérité dangereuse que de s'exposer à braver un si rude temps. Charles-Frédéric Lambelet Dugai en a fait une bien fatale épreuve, et il n'est point surprenant qu'il ait été la victime de son imprudence. Nulle autre cause ne peut être assignée à sa mort. Il n'aura pu surmonter la grande fatigue occasionnée par son voyage des Verrières à Sainte-Croix. Cette mort ne peut être attribuée, ni au besoin, il avait quelqu'argent sur lui ; ni à l'intempérence, il avait bu une demi-chopine de vin ; ni à aucun attentat sur sa personne, son corps n'en offrant aucune trace. Ainsi, je n'ai pas hésité de faire transporter son corps à son domicile & de le remettre à son épouse pour être inhumé en la manière ordinaire. L'état des lieux et des chemins a nécessité l'emploi de plusieurs personnes pour opérer le transport du défunt depuis la montagne au village des Verrières. (Source: Marc Lambelet - Généalogiste de l'association)

Note du rédacteur: Ce personnage avait 35 ans quand il est mort.


Voici une anecdote sur un Lambelet.

François Alexandre Lambelet est né aux Verrières en 1804. Marié à Henriette Lambelet en 1820, il a eu trois enfants entre 1820 et 1829. Il était boucher. Descendant de Jacques Frédéric Lambelet (enfant illégitime né en 1715), il n'avait de ce fait pas de commune d'origine, il était sujet de l'Etat. Il faisait partie de la branche devenue en 1862 originaire des Bayards (branche récemment éteinte), l'autre branche étant devenue originaire de Frasses FR en 1835. François Alexandre avait besoin d'un certificat d'origine ; à l'occasion d'une demande d'acte effectuée en 1839, le maire des Verrières a envoyé au Conseil d'Etat neuchâtelois une note sans complaisance au sujet de notre Lambelet. 

Citation
Le nommé François Alexandre Lambelet est tellement adonné à l’usage excessif des liqueurs fortes, à l’oisiveté et au vagabondage, que son état de dépravation entière ne peut inspirer la moindre confiance ; chacun l’évite, chacun le craint parce qu’à ces vices il joint encore celui du penchant décidé au vol, ayant déjà subi diverses condamnations et d’assez longues détentions. Quant à son acte d’origine, il serait assez croyable, ou qu’il l’ait perdu, ou plutôt qu’il soit tombé en lambeaux par son peu de soins et vu l’état de misère où il croupit par sa mauvaise conduite
(Source: Marc Lambelet - Généalogiste de l'association)
 

 

 Toutes informations peuvent être communiquées au webmaster@lambelet.org 

 

Glossaire

Association des familles Lambelet

Abréviation de l'Assoctiation des Familles Lambelet

Fondée le 1er juin 2003

Ancêtre

Personne de qui l'on descend ; ascendant plus éloigné que le grand-père, en général

Famille

Ensemble formé par le père, la mère et les enfants.

Georges Lambelet

Secrétaire de l'Association des Familles Lambelet (AFL) depuis de 9 septembre 2016

Illégitime

Enfant illégitime, enfant né hors mariage et qui n'a pas été légitimé.

Jonas Lambelet

Jonas Lambelet est le 1er Lambelet de Forel-Lavaux (1643)

Les Lambelet / 600 ans

Première étude complète traitant des Lambelet. Ce livre retrace l'histoire de cette famille à partir de son ancêtre éponyme au 15è siècle jusqu'à nos jours. Les différentes branches de la famille sont étudiées, qu'elles soient neuchâteloises (originaires des Verrières, de Saint-Sulpice, de la Côte-aux-Fées, etc...), vaudoise (de Forel(Lavaux), Epesses, Cully etc...),fribourgeoises (des Montet/Frasses), et d'autres encore. On s'est aussi intéressé aux lignées éteintes et à celles qui se sont établies hors de Suisse (France, Brésil, etc...).

Le livre

Marc Lambelet

Le généalogiste officiel de l'Association des Familles Lambelet (AFL)

Pacifique Lambelet

Pacifique Lambelet (1857-1898) est l'ancêtre de tous les Lambelet fribourgeois. La famille habitait la ferme de la Grangette à Avry-s/Matran.

Patronyme

Nom de famille d'une personne.

Verrières

Village du canton de Neuchâtel (Suisse). Berceau de toutes les familles Lambelet.


Date de création : 30/10/2009 - 21:47
Dernière modification : 20/05/2014 - 19:25
Catégorie : L'Association - Généalogie & Histoire
Page lue 25912 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par Lambelet le 14/01/2015 - 14:59

Bien le bonjour les Lambelet !
Non seulement Charles-Henri Lambelet a fait un travail remarquable avec son musée de l'histoire du sel à Buttes, mais la qualité des documents qu'il a transmis à l'AFL sont vraiment précieux et plein de nos vies antérieures où nous pouvons retrouver tous les travers propres à l'humain au travers des siècles...!
Bravo à Emile Lambelet pour la mise en forme de ces documents sur notre site.
Amitié à toutes et tous.
Jean-Pierre Lambelet


Vidéos du mois en HD

   

                   

           

Vos commentaires au sujet de ces vidéos

Visites

 1862194 visiteurs

 17 visiteurs en ligne

Photos du mois
               DSC_0015 (Copier).JPG  DSC_0016 (Copier).JPG  DSC_0022 (Copier).JPG  DSC_0030 (Copier).JPG  DSC_0031 (Copier).JPG  DSC_0043 (Copier).JPG  DSC_0047 (Copier).JPG  DSC_0055 (Copier).JPG  DSC_0057 (Copier).JPG  DSC_0059 (Copier).JPG  DSC_0072 (Copier).JPG  DSC_0073 (Copier).JPG    DSC_0081 (Copier).JPG  DSC_0082 (Copier).JPG  DSC_0094 (Copier).JPG  DSC_0102 (Copier).JPG  DSC_0107 (Copier).JPG  DSC_0112 (Copier).JPG  DSC_0118 (Copier).JPG  DSC_0121 (Copier).JPG  DSC_0124 (Copier).JPG  DSC_0134 (Copier).JPG  DSC_0137 (Copier).JPG  DSC_0122 (Copier).JPG
Calendrier
Ephéméride
Jeudi
23
Nov. 2017

Bonne fête à tous les :
Clément


C'était aussi un 23 Nov.
1979

Première transfusion de sang synthétique réalisée à Minneapolis (Etats-Unis).


Né(e) un 23 Nov. 1953


Francis Cabrel


Aviez-vous pensé à souhaiter un bon anniversaire à :

Lambelet Fredy - Yens le 21 11 ?

Vidéos
Vous êtes ici :   Accueil » Histoire
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...