Texte à méditer :  N'essayez pas de déplacer des montagnes apprenez à les contourner soyez humble devant ce qui ne peut-être vaincu ...   Divine-diablesse
Vous êtes ici :   Accueil » Archives - La Famille (poème)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
L'Association
 ↑  
La Suisse
Nos partenaires
Actualités de l'Association
Rubriques

Déplier Fermer Nouvelles générales

Déplier Fermer Association des Familles Lambelet

LA FAMELYE                                                 LA FAMILLE          

 

Le pe biau mot de ti lè lâivro                                              Le plus beau mot de tous les livres

Que lâi ausse dein l'Univè                                                   Qu'il y ait dans l'univers

Sein âoblliâ lo lâivro dâi lâivro                                            Sans oublier le Livre des Livres

Que vo fâ tsaud âo tieu l'hivé                                             Qui nous fait chaud au cœur l'hiver

Qu'âo tsaudteimps vo bâille corâdzo                                 Qu'en été vous donne du courage

Qu'à l'oûre on sé cheinte meillâo                                       Qu'à l'entendre on se sent meilleur

On mot, lo pllie grand, lo pllie sâdzo,                               Le mot le plus grand, le plus sage

L'é FAMELYE..  et l'é lo pllie dâo    !                               C'est  FAMILLE, et c'est le plus doux

 

L'é dâo quemet lé get dâi z'andze,                                      Doux comme les yeux des anges,

Po cein que vâo à dere : UNION                                       Pour ce qui veut dire UNION

Union de ti, quemet la grandze                                          Union de tous, comme la grange

Avoué lo cholâ fant que ion,                                              Et le soliveau ne font qu'un.

Quemet la reta et la quenolhie,                                           Comme le rouet et la quenouille,

Quemet lo mandzo et le détrau                                         Comme le manche et la cognée,

Aobin lo dé avoué son âolhie                                            Ou bien le dé avec son aiguille.

FAMELYE ! è- te rein de pe hiaut                                    FAMILLE ! N'y a-t-il rien de plus haut ?

 

Hiaut ! asse hiaut que lé z'étâle                                           Aussi haut que les étoiles

Que sant plliantâye tot amon                                             Qui sont plantées tout en haut

Pot  ître dâo ciè lé tsandâle !..                                              Pour être du ciel les chandelles.

On lé z'apèçai du provond                                                 On les aperçoit du plus profond

Qu'on vâi s'eimbargagnî n'oûtr'âma                                 Qu'on voit s'assombrir notre âme

Et on cheint que quacon no z'âme                                     Et on  sent que quelqu'un nous aime

Que l'é noûtra consolachon                                C'est là notre consolation.

 

La FAMELYE l'è oquie dinse,                                          La FAMILLE c'est quelque chose ainsi,

Qquie de bina mon pllièce                                                  Quelque chose de très haut placé,

Per yô noûtra vya coumeince                                              Par où la vie commence.

L'è lo nid dâi petit z'ozî                                                      C'est le nid des petits oiseaux.

Clli nid, l'è lo père et la mère                                               Ce nid, c'est le père et la mère

Que l'ant cimeintâ pè l'amou !!                                           Que l'on cimente par l'amour.

Et l'è lè frâre, et l'è lé chère !..                                               Et les frères, et les sœurs,

La FAMELYE, l'è lo repoû !                                             La FAMILLE  c'est le repos.

 

Cein l'è petit mâ l'è la fonda                                               C'est petit, mais c'est la couronne

Dâo tsâno qu'on va s'achottâ                                             Du chêne où l'on va s'abriter.

L'è l'ootô, et l'è la colonda                                                  C'est la maison et la colonne

Dâo payî qu'on a hîritâ                                                        Du pays que l'on a hérité.

Cllia colonda tint lè mouraille                                             Cette colonne tient les murs,

Tint lo tâi , et tint lè tsevron                                               Tient le toit, tient les chevrons,

De noûtra Suisse tant amâie                                               De notre Suisse tant aimée,

La FAMELYE ! Que cein  è bon !!                                    La FAMILLE ! que c'est bon !!

 

S'on dzor, on puchein déguelhiâdzo                                 Si un jour un puissant cataclysme

Fâ tot fronnâ, veni avau,                                                     Fait tout tomber, à tout écraser,

Se no reste pot tot bagâdzo,                                               S'il ne nous reste pour tout bagage,

Por tot foyî, por tot ottô                                                     Pour tout foyer, pour tout refuge

Que la FAMELYE                                                             Que la FAMILLE

Ah ! poûro frâre    ,                                                              Ah ! Mes pauvres frères,

Crâide-mè, rein sarâi fotu                                                    Croyez-moi, rien ne serait fichu,

La FAMELYE  è boun'eimpatâire !                                  Car la FAMILLE et un bon pétrin

Sarâi lo lèvan de noûtron SALUT !!                                   Avec le levain de notre SALUT !!


 

Glossaire

Famille

Ensemble formé par le père, la mère et les enfants.


Date de création : 29/10/2009 - 21:54
Dernière modification : 30/12/2012 - 21:51
Catégorie : L'Association - Archives
Page lue 15724 fois

Vidéos du mois en HD

   

                   

           

Vos commentaires au sujet de ces vidéos

Visites

 1858650 visiteurs

 61 visiteurs en ligne

Photos du mois
               DSC_0015 (Copier).JPG  DSC_0016 (Copier).JPG  DSC_0022 (Copier).JPG  DSC_0030 (Copier).JPG  DSC_0031 (Copier).JPG  DSC_0043 (Copier).JPG  DSC_0047 (Copier).JPG  DSC_0055 (Copier).JPG  DSC_0057 (Copier).JPG  DSC_0059 (Copier).JPG  DSC_0072 (Copier).JPG  DSC_0073 (Copier).JPG    DSC_0081 (Copier).JPG  DSC_0082 (Copier).JPG  DSC_0094 (Copier).JPG  DSC_0102 (Copier).JPG  DSC_0107 (Copier).JPG  DSC_0112 (Copier).JPG  DSC_0118 (Copier).JPG  DSC_0121 (Copier).JPG  DSC_0124 (Copier).JPG  DSC_0134 (Copier).JPG  DSC_0137 (Copier).JPG  DSC_0122 (Copier).JPG
Calendrier
Ephéméride
Mardi
21
Nov. 2017

Aujourd'hui :
Présence de Marie


C'était aussi un 21 Nov.
1945

Sortie du premier numéro du magazine Elle, créé par Hélène Lazareff.


Né(e) un 21 Nov. 1945


Goldie Hawn


Bon anniversaire à :

Lambelet Fredy - Yens

Vidéos
Vous êtes ici :   Accueil » Archives - La Famille (poème)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...